La sémantique, prochain défi du Web

Chercher dans le sens des mots, et comprendre une requête pour mettre en lien des données, tels seront les fonctions des moteurs de recherche de demain. « Plutôt que de parler de Web sémantique, on aurait dû l’appeler Web des données », a expliqué Tim Berners-Lee, World Wide Web Consortium (W3C). L’outil d’intégration de données récemment présenté sur ce blog, développé par la PME bretonne Semsoft, s’inscrit dans cette démarche.

Sources de polysémie, donc de bruit, de nombreux mots ne se plient guère à l’analyse de leur sens, ce qui complique le croisement de nombreuses données dont l’utilisateur final en attend pourtant un résultat concret, à savoir la réponse à sa question, pouvant combiner des notions liées au commerce mais aussi à la culture, à l’industrie… Un avocat peut aussi bien se manger qu’exercer une fonction de défense de ses clients dans un cadre juridique ! Si un internaute recherche un avocat à proximité de son domicile, à l’heure actuelle, il est fort probable qu’il tombe sur l’adresse de son maraîcher, tant soit-il bien référencé…

Des langages de métadonnées (données servant à décrire d’autres données) tels qu’OWL ou RDF seront au coeur des prochaines évolutions du Web. L’enjeu est de taille: il s’agit ni plus ni moins que de créer les bases de données de demain.

  • Revue web: « 2010, l’année du Web sémantique », Fabrice Frossard, Industrie&Technologies N°918 (janvier 2010)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :